Skip Ribbon Commands
Skip to main content
לוגו הספרייה הלאומית

Education Explore Learn Experience

An error has occurred please contact the administrator. List Name : Subjects Was not found!

L’Allumage de la Menorah


Description détaillée

Cette carte postale, qui à l’origine était destinée à envoyer des vœux de Roch Hachana, semble davantage convenir à la fête de Hanoucca. L’on y voit le Grand Prêtre (Kohen Gadol) dans le Temple, vêtu des habits caractéristiques de son rang : une tunique blanche, un turban et une ceinture, et surtout le ‘hochen - le pectoral contenant douze pierres précieuses, dont chacune correspondait à une tribu. Le Grand Prêtre allume la Menorah, pendant que les autres prêtres assistent à la scène en arrière-plan. Bon nombre d’entre eux, reconnaissables à leurs vêtements et à leurs ceintures, portent des lances et des boucliers, ce qui laisse entendre qu’ils reviennent du champ de bataille. Il est intéressant de noter la précision avec laquelle sont représentés les vêtements portés par les Kohanim et par le Kohen Gadol.

Sur cette carte figurent des souhaits de bonne année (לשנה טובה). La légende précise également que cette illustration représente « la fête des Hasmonéens » (חג החשמונאים), comme pour nous suggérer que sans ces derniers, aucune fête juive n’aurait été possible.

Même si l’on ne sait pas quand cette carte postale a été imprimée, elle mérite que l’on y prête attention pour deux raisons essentielles. Tout d’abord, cette illustration évoque l’histoire de ‘Hanoucca, et souligne le fait que les Juifs ne pouvaient servir dans le Temple lorsque Jérusalem était sous domination grecque. L’on y voit d’ailleurs plusieurs Prêtres qui semblent être venus directement du champ de bataille pour assister à la réinaugration du Temple.

Deuxièmement, il est intéressant, voire même étrange, qu’une carte de vœux du Nouvel An ait pour illustration une fête juive complètement différente, que l’on célèbre plusieurs mois plus tard. Les collections de la Bibliothèque nationale d’Israël comportent d’autres cartes postales de Chana Tova dont les illustrations représentent des fêtes juives comme ‘Hanoucca, Pourim, et même Pessa'h.


Suggestions pédagogiques

Les enseignants d’études juives peuvent utiliser cette carte postale pour évoquer l’histoire de Hanoucca, le Temple, ainsi que le rôle du Grand Prêtre.

Les enseignants d’histoire juive peuvent se servir de cette carte postale pour étudier la dernière partie de l’histoire de 'Hanoucca, c’est-à-dire la réinauguration du Temple après la victoire des Maccabées.


Éléments de Discussion

Observation

  • Décrivez ce que vous voyez sur cette carte postale.
  • Qui en est le personnage central ?
  • Qui sont les personnages représentés en arrière-plan ?
  • Quel événement historique est commémoré dans cette illustration ?
  • Où se déroule cet événement ?
  • Qu'est-il écrit sur cette carte postale ?
  • À quelle occasion cette carte postale a-t-elle été conçue?


Lecture entre les lignes

  • À quel endroit la Menorah était-elle placée dans le Temple ?
  • Pourquoi l'artiste a-t-il choisi de changer l'emplacement de la Menorah dans cette illustration ?
  • Pourquoi, dans cette illustration, la fête de 'Hanoucca est-elle appelée « la fête des Hasmonéens » « חג חשמונאים » ?
  • Pourquoi l'illustrateur a-t-il choisi cette image pour représenter 'Hanoucca ?
  • À votre avis, pourquoi cette image de 'Hanoucca figure-t-elle sur une carte de Chana Tova ?


Mise en perspective

  • 'Hanoucca est l'une des fêtes les plus appréciées dans le judaïsme. Selon vous, quelle en est la raison ?

  • Comment votre famille célèbre-t-elle 'Hanoucca ?

  • Sur quels aspects de la fête mettez-vous l'accent ?


Idées créatives

  • Imaginez une publication Facebook de l'un des chefs des Maccabées au moment de la victoire.