Skip Ribbon Commands
Skip to main content
לוגו הספרייה הלאומית

Education Explore Learn Experience

Invitation à une pièce de théâtre, jouée par des enfants à ‘Hanouka dans le ghetto de Vilnius en 1942


Traduction:

Décor de la pièce de théâtre intitulée « Une bougie de Hanoukka en moins », jouée par les enfants du foyer, 4 rue Strashun, ce 6 décembre 1942, au Théâtre du Ghetto. Échelle 1: 1,5, une image.


Description détaillée

Cette illustration représente une scène pastorale. L’on y voit des champs, des maisons avec des toits en ardoise rouge, et un moulin à vent. Sous le dessin figure un texte en Yiddish.

Ce paysage a été utilisé comme décor dans une pièce de théâtre jouée par des enfants, dans un dortoir situé dans le Ghetto de Vilnius. L’on ignore si cette bâtisse située au 4 rue Strashun était un orphelinat, une école, ou bien un autre établissement pour enfants. À côté de ce bâtiment, au 6 rue Strashun, se trouvaient une bibliothèque et une école juives très connues.

Dans le ghetto de Vilnius, les Juifs, comme dans d’autres ghettos en Europe sous domination nazie, s’engagèrent dans de nombreuses activités culturelles comme le théâtre, la musique, l’art et la littérature. Ces performances artistiques étaient grandement appréciées de tous, tant des artistes que de leur public. Elles constituaient une sorte de résistance spirituelle contre les nazis, tout en permettant aux gens d’oublier les difficultés de la vie quotidienne. Cette pièce de théâtre jouée par des enfants offrait sans doute à ces derniers un exutoire artistique estompant quelque peu la cruelle réalité du ghetto. Le paysage dessiné ici exprime peut-être les rêves de ces enfants ; ces champs et ce ciel ensoleillé ne reflétaient certainement pas leur triste horizon et leurs sinistres conditions de vie. La pièce de théâtre « Une bougie de ‘Hanouka en moins » a été montée par des enfants vivant dans un foyer. Ils étaient probablement orphelins, ou leurs parents ne pouvaient prendre soin d’eux dans les terribles conditions du ghetto.

Ce document a fait un voyage fascinant depuis les forêts de Lituanie jusqu’à Moscou, pour arriver finalement à la Bibliothèque Nationale d’Israël. Abraham Sutzkever, écrivain et poète yiddish, réussit à s’échapper du ghetto de Vilnius en emportant avec lui de nombreux objets du ghetto. Il rejoignit les Partisans, et le Comité juif antifasciste d’Union soviétique réussit à convaincre les autorités soviétiques de l’envoyer à Moscou en avion. Le premier avion qui devait le ramener fut abattu par les nazis, et Sutzkever fabriqua une valise à partir des fragments de l’appareil. La deuxième tentative fut couronnée de succès, et Sutzkever s’envola pour Moscou avec sa valise remplie de ses écrits, et de souvenirs de guerre du Ghetto de Vilnius. Parmi les nombreux documents présents dans sa valise, il y avait cette image représentant le décor de la pièce de théâtre de ‘Hanouka. Sutzkever émigra finalement en Israël en 1947, et pour mettre sa valise et son contenu en lieu sûr, il décida d’en faire don à la Bibliothèque Nationale d’Israël.