Skip Ribbon Commands
Skip to main content
לוגו הספרייה הלאומית

Education Explore Learn Experience

Sabbat Anfung, le début de Chabbat, Moritz Daniel Oppenheim, 1865


Description détaillée

Ce tableau de Moritz Daniel Oppenheim représente un homme qui tient la main de son fils tout en regardant sa montre à gousset, peut-être pour vérifier si Chabbat a commencé. Son fils, quant à lui, tient un livre à la main (vraisemblablement un Sidour). Ils semblent sur le point de partir à la synagogue pour la prière de vendredi soir. Une femme, probablement la maîtresse de maison, est en train d’allumer les bougies de Chabbat tout en récitant une bénédiction. Les bougies se trouvent dans une lampe de Chabbat appelée Judenstern (terme allemand signifiant « étoile de David »), dont l’usage était courant à cette époque en Europe centrale. Cette lampe de Chabbat est suspendue au plafond, et elle est dotée de six branches évoquant la forme d’une étoile à six branches. L’allumage des bougies répond à un double objectif : honorer le Chabbat, et éclairer la maison pour créer une atmosphère chaleureuse. La table est ornée d’une nappe blanche, traditionnellement utilisée pour exprimer la pureté et la sainteté de Chabbat. Les membres de la famille portent tous des vêtements allemands typiques de cette époque. Sur le mur est accrochée une plaque indiquant « Mizra’h » - objet de décoration traditionnel rappelant la direction de Jérusalem - et l’on aperçoit en arrière-plan des ustensiles de la havdala. La table semble prête pour le repas traditionnel de Chabbat.  


Souhaitez-vous en savoir plus ?