L'Avenir Illustré

Tous les journaux

Langues

Sections

Pays de publication

Années de publication

Rechercher des journaux dans les années
L'Avenir Illustré
Fréquence: Mensuel entre 1926 et 1929; bihebdomadaire entre 1929 et 1940
Langue: Français
Période:
1926 - 1940
Pays: Maroc
Lieu de publication: Casablanca (Maroc)
Rédacteurs: Jonathan Thursz


'L’Avenir Illustré' fut le premier journal juif au Maroc qui connut une publication de longue durée. Fondé dans un Maroc sous domination coloniale française, à l’apogée du processus de modernisation, il tenta d’insuffler à l’élite juive sur la voie de l'occidentalisation et les valeurs nationales juives. Le journal fut fondé par un immigrant ashkénaze, Jonathan Thursz (1895-1976), qui en fut également l'éditeur, né en Pologne, élevé en Belgique, il s’installa au Maroc en 1923. Les autorités coloniales ne voyaient pas d’un bon œil les activités sionistes mais ne pouvaient pas s’opposer à la parution du journal, qui évitait l’étiquette sioniste et dont l'équipe de rédaction été composé par des sujets de puissances européennes. Le journal s’opposa aux dirigeants officiels et conservateurs de la communauté juive et s’efforça de regrouper autour de lui des jeunes, issus des écoles de l'Alliance Israélite Universelle et maîtrisant le français. Il tenta d’encourager les activités publiques au bénéfice des communautés locales, il apporta également son soutien à la cause juive à travers le monde, en général, et à la cause sioniste en Palestine, en particulier.

 

Le journal est riche en informations concernant la vie des communautés juives au Maroc durant la période de sa parution, particulièrement abondant en photos et publicités d'époque. Il reflète en particulier les problèmes auxquels faisait face la communauté de Casablanca, ville portuaire en plein développement, surpeuplée et souffrant de pénurie de logement et de problèmes sanitaires. Le journal servit de tremplin à plusieurs projets de réforme et accueillit plusieurs des premiers journalistes juifs, parmi lesquels Jacob Ohayon (décédé en 1940). Il est difficile de savoir quelle fut la diffusion du journal (probablement quelques centaines d’abonnés), mais il symbolise le départ de la modernisation des juifs du Maroc et la diffusion de l’idéologie nationale parmi eux. Certains chercheurs ne voient que son côté sioniste, mais pour d’autres, dont Hagar Hillel qui lui a consacré une longue étude, son action communautaire interne, l'emporte.
 
Mots clés:
Commentaires pour ce journal (0)
Ajouter un commentaire
Ce matériel est presenté grâce à: La foundation:
Edition électronique à la mémoire de Dr. Jo Lévy

 

Publications disponibles sur le site:
294 Publications
4 345 Pages
Entre les années: 1926-1940

 

Ce matériel forme partie des collections des institutions suivantes:
Bibliothèque de l'Alliance israélite universelle (Paris)

 

État de la copie: Bon
Les copies proviennent d’exemplaires-papier en bon état. Certains caractères sont flous. Cette imperfection est due à l’impression du journal à l’origine.