Israël

Tous les journaux

Langues

Sections

Pays de publication

Années de publication

Rechercher des journaux dans les années
Israël
Fréquence: Hebdomadaire
Langue: Français
Période:
1920 - 1939
Pays: Égypte
Lieu de publication: Caire (Egypte)
Rédacteurs: Albert Mosseri (1920-1933); Mathilda Mosseri (1933-1939)
 
 
Le journal 'Israël' a été fondé par le Dr. Albert Motsiri, issu de l'élite juive ancienne d'Egypte et l'un des leaders du mouvement sioniste dans son pays. L'édition française du journal a été publiée dans le cadre d'un projet journalistique multilingue, aux côtés d'une édition arabe et d'une édition hébraïque du même journal (à quelques différences de conception près). La décision de publier un journal juif en trois langues procédait de la vision du monde de ses fondateurs, et plus essentiellement de la réalité juive en Egypte, qui s'était formée au carrefour de trois cultures. L'édition hébraïque représentait le renouveau de la culture juive, l'édition française la culture occidentale dominante et l'édition arabe la culture du pouvoir au Moyen-Orient.
 
Motsiri soutenait aussi bien le sionisme que le nationalisme égyptien et son journal est représentatif d'une époque durant laquelle des personnalités comme lui pensaient que le mouvement national juif pouvait exister aux côtés des autres mouvements nationaux de la région dans la paix et l'harmonie. Le sionisme de Motsiri ne s'accompagnait pas d'une aspiration à une émigration de masse des Juifs d'Egypte, mais se traduisait plutôt dans la volonté de donner une expression à une identité religieuse, culturelle et communautaire particulière influencée par l'entreprise sioniste en Terre d'Israël. C'est un type de nationalisme que Dr. Hagar Hilel, qui a particulièrement étudié le journal de Motsiri, a qualifié de 'réformisme juif-national'.
 
A la mort de Motsiri en 1933, son épouse Mathilda (Mani de son nom de jeune fille) a repris la direction du journal. Originaire d'Hébron, elle était la seule femme en Egypte à la tête d'un journal destiné essentiellement à un public masculin. Alors que l'édition hébraïque du journal n'a été publiée que durant 4 ans et l'édition arabe pendant 14 ans, 'Israël' dans sa version française a été le plus constant des journaux juifs en Egypte entre les deux guerres. Au sommet de sa carrière, sa diffusion atteignait autour de 2000 exemplaires. Il était dirigé d'après les modèles de la presse occidentale et arabe moderne qui était très répandue à cette époque en Egypte. Dans le journal paraissaient des éditoriaux, des articles et diverses rubriques. Il constitue le premier journal juif communautaire moderne en Egypte. Il a servi de modèle aux journaux qui furent fondés après lui et il a formé un grand nombre de jeunes journalistes qui, dans la suite de leur carrière, jouèrent un rôle de premier plan dans d’autres rédactions de journal ou dans l’espace public en général.
 
Le journal cessa d’être publié en 1939, lorsque Mathilda Motsiri eut décidé de s’établir à nouveau en Terre d’Israël. Avant son départ, elle prit soin de fusionner le journal avec un titre qui venait de naître, 'La Tribune Juive', que beaucoup s’accordèrent à considérer comme le successeur d’'Israël'.
 

 

 

Mots clés:
Caire
Commentaires pour ce journal (0)
Ajouter un commentaire
Ce matériel est presenté grâce à: La foundation:
Edition électronique à la mémoire de Dr. Hagar Hillel

 

Publications disponibles sur le site:
664 Publications
3 158 Pages
Entre les années: 1922-1932, 1935-1939

 

Ce matériel forme partie des collections des institutions suivantes:
Collection privée du Dr. Hagar Hillel

 

État de la copie: Moyen
Les copies proviennent de microfilms dont l’état est moyen. Elles présentent des problèmes variés, tels que déchirures, endroits flous, salissures. Certaines de ces imperfections sont imputables à l’impression et à la conservation des exemplaires. D’autres sont probablement dues à la prise des microfilms. Années manquantes: 1920-1921; 1933-1934.