Egyenlöség

Tous les journaux

Langues

Sections

Pays de publication

Années de publication

Rechercher des journaux dans les années
Egyenlöség
Fréquence: Hebdomadaire
Langue: Hongrois
Période:
1882 - 1938
, 1939 - 1944
Pays: Hongrie
Section:
Rédacteurs: Mór Bogdányi (1882-1884); Miksa Szabolcsi (1884-1915); Lajos Szabolcsi (1915-1938)
 
Egyenlöseg (Egalité en hongrois), hebdomadaire en langue Magyar (hongrois), publié depuis le 5 novembre 1882 par Mör Bogdànyi. A partir de 1884, le journal a été édité par Miksa Szabolcsi (1857-1915) qui, deux ans plus tard, en est devenu le propriétaire (en 1886). Plus tard, la direction de l’édition a été confiée à son fils Lajos qui l’a publié depuis 1915 jusqu’à sa fermeture en 1938. 
 
La presse juive en Magyar est apparue en Hongrie pour la première fois durant la guerre des religions intra- juive, entre le parti orthodoxe et le parti réformiste (« néologe ») lors de la décennie 1860-1870 mais lorsque le conflit religieux a cessé dans les années 70, cette presse a disparu jusqu’à la parution de Egyenlöseg en 1882. L’activité du journal a débuté au cours du procès d’accusation de crime rituel de Tiszaeszlàr en réaction à la vague d’antisémitisme qui a déferlé sur la Hongrie ; il est devenu le journal juif le plus influent et a été celui (parmi les journaux juifs) qu a été publié le plus longtemps jusqu’en 1938. 
 
Egyenlöseg a représenté surtout le courant réformiste de la communauté juive ; il avait pour devise l’assimilation à la population non juive et la réforme religieuse ; cependant le journal a parfois soulevé des critiques à l’égard des réformistes. 
 
 L'hebdomadaire A Magyar Zsidók Lapja (Revue des Juifs de Hongrie) fut publié pour la première fois le 12 janvier 1939 par le Magyarországi Izraeliták Oraszágos Irodája (Bureau central des Israélites hongrois) sous la direction de Ernö Ballagi (1939) et de Rezsö Rooz (1940-1944). La revue fut lancée suite à la fermeture de l'hebdomadaire politico-culturel des Juifs de Hongrie, Egyenlöseg (Egalité), qui parut de 1882 à 1938, et dont l'arrêt créa un vide au sein de la presse juive hongroise.
 
L'objectif de la revue, tel qu'il apparait dans l'appel lancé aux Juifs de Hongrie, en première page du premier numéro, était d'exprimer la voix du judaïsme hongrois et de traiter des sujets spirituels qui touchent la communauté. "Notre journal traite des affaires de notre communauté, de nos traditions et notre religion juives. C'est ce que nous sommes. Nous ne serons pas et ne pouvons pas être différents. Uniquement les affaires communautaires, religieuses et relevant de la tradition ! […]. Nous voulons aider encore et toujours notre communauté, celle des juifs hongrois". La rédaction positionne la revue dans le rôle du "guide le plus important du judaïsme" depuis la destruction du temple. "En ces jours difficiles, nous voulons être le constructeur éternel du judaïsme hongrois. Nous serons son école, son centre d'étude, son consolateur, sa bouche, son chant et son réconfort". Et en effet, entre autres activités humanitaires, la revue amena la population juive de Hongrie à venir en aide à ses jeunes fils mobilisés dans les unités envoyées aux travaux forcés dans l'armée hongroise,  maintenus dans des conditions particulièrement difficiles. La revue exhorta également à un comportement modeste de la part des juifs, en particulier des riches, car lorsque leur attitude éveillait la désapprobation dans la société non juive toute la communauté en pâtissait.
 
Après la conquête nazie, à la période de l'Holocauste, la revue dû, apparemment, continuer dans la même ligne, traitant de la vie quotidienne des juifs, soumis aux lois anti-juives du gouvernement hongrois,  comme l'obligation de concentrer la population juive dans certaines habitations et celle de porter l'étoile jaune -  sans pouvoir traiter de la situation  politique des Juifs de Hongrie dépossédés de tous leurs droits. Avec l'invasion allemande et la montée du gouvernement fasciste de Szálasi, le journal fut fermé. Son dernier numéro parut le 12 octobre 1944.
Mots clés:
Budapest
Commentaires pour ce journal (0)
Ajouter un commentaire
Ce matériel est presenté grâce à: La foundation:
Electronic Edition Funded by The Leslie and Vera Keller Foundation for the Enhancement of the Jewish Heritage 

 

Publications disponibles sur le site:
2,747 Publications
49,782 Pages
Entre les années: 1892-1944

 

Ce matériel forme partie des collections des institutions suivantes:
Library of the National Rabbinical Seminary - Jewish University in Budapest, National Széchenyi Library in Budapest and the National Library of Israel

 

État de la copie: Bon
Copie du microfilm en bon état